L'oiseau Le Courlis

le courlis oiseau
Le Courlis est le nom normalisé des huit espèces de limicoles du genre Numenius.
Le Courlis cendré (Numenius arquata), animal symbole du ried, est une espèce de limicoles appartenant à la grande famille des scolopacidés.
C’est celui des courlis qui habite l’espace le plus étendu, puisqu’il se reproduit dans toute l’Europe tempérée et l’Asie.
C’est le plus grand limicole de son genre, avec une longueur de 50-57 centimètres et une envergure de 1 m. Il est principalement d’un marron grisâtre, avec un arrière-train blanc et un bec très long et courbé (plus long chez la femelle adulte). Il est généralement craintif. Le cri familier dont cet oiseau tire son nom est un courli-i retentissant.
Il se reproduit en France de mars à mai, dans des prairies à végétation assez basse, tourbières. La femelle pond dans un nid rudimentaire à même le sol, 3 à 5 œufs de couleur brun olive tachetés. L’incubation dure environ 28 jours. Les jeunes sont nidifuges et très souvent élevés par le mâle. Ils volent et sont indépendants au bout de 32 à 38 jours. Il niche en faibles effectifs en France, principalement dans l’Ouest, le Centre Ouest, du Rhône à l’Alsace en passant par la Champagne.

L’espèce est en danger critique d’extinction en Alsace. Elle est très vulnérable car elle niche très tôt en saison dans les prairies avant la pousse de l’herbe en avril.

Le Courlis cendré est l’espèce du Ried la plus sensible aux dérangements. Sa distance de fuite, qui représente la distance à partir de laquelle un élément menaçant les pousse à fuir, est très grande chez cette espèce. Parvenir à garantir sa tranquillité, en canalisant la fréquentation de ses sites de cantonnement et de nidification, c’est assurer en même temps la tranquillité de nombreuses autres espèces animales des prairies. On parle alors d’ « espèce parapluie » dont les besoins écologiques incluent ceux de nombreuses autres.

Une autre raison de choisir le Courlis cendré comme espèce parapluie est le fait que son habitat (la prairie), est le milieu naturel le plus exposé aux risques liés à la fréquentation car facile d’accès.

Par ailleurs le Courlis cendré est facilement reconnaissable de loin de part sa taille et la forme de son bec, de sorte que même les promeneurs non ornithologues peuvent rapidement apprendre à le reconnaître. C’est également une espèce symbole du Ried, sur laquelle on communique déjà beaucoup, et l’un des oiseaux les plus menacés d’Alsace notamment à cause du dérangement. En 2002, une étude de la LPO Alsace (L. Poirier 2002), réalisée dans le Ried de la Zembs, avait déjà mis en évidence le rôle majeur des dérangements sur la reproduction du courlis cendré.


Sources :

- Gestion de la fréquentation dans le Ried de l’Ill (Maison de la Nature de Muttersholtz – Novembre 2012 – Delphine Latron – Eric Brunissen)

- Oiseau libre : http://www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Especes/Courlis-cendre.html

- Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Courlis ethttp://fr.wikipedia.org/wiki/Courlis_cendr%C3%A9